Centre Canadien de Naturopathie

Le Shiatsu, c’est quoi ?

Le Shiatsu trouve ses origines au Japon. Il s’agit d’une technique de massage qui s’inspire de la médecine traditionnelle chinoise. Comme la plupart des massages asiatiques, le massage Shiatsu est fondé sur le principe des flux d’énergie présents dans l’organisme. Il se réalise par pressions de certains points réflexes du corps. Le Shiatsu est donc un massage thérapeutique mais il peut aussi être utilisé comme massage de relaxation ou massage de bien-être.

Le Shiatsu se pratique en exerçant une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, mais aussi avec les paumes, les poings, les coudes, les genoux et même les pieds, sur des points précis (les turbos), situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique.

Le Shiatsu est officiellement défini en ces termes par le ministère japonais de la santé: « Le Shiatsu est une forme de manipulation exercée à l’aide des pouces, des doigts et des paumes. Aucun instrument mécanique ou autre n’est utilisé. En revanche c’est en appliquant une pression au niveau de l’épiderme que l’on parvient à corriger des dysfonctionnements internes, qu’on améliore et préserve la santé et qu’on traite des maladies spécifiques ».

Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise, le Shiatsu envisage la santé de l »être humain dans sa globalité: physique, psychique et mentale.

Quels sont les bienfaits de Shiatsu?

On ne peut pas résumer le Shiatsu à un seul bienfait. Il peut être utilisé pour soulager de nombreux symptômes d’ordre rhumatologique, respiratoire, digestif ou encore gynécologique. Ainsi, le Shiatsu permet, entre autres, de:

  • Supprimer les tensions et le stress ambiant,
  • Assouplir les muscles,
  • Favoriser les flux lymphatiques,
  • Aider aux problèmes de constipation,
  • Revitaliser le corps et l’organisme,
  • Contrer les douleurs musculaires ou articulaires,
  • Soulager les douleurs lombaires,
  • Aider au traitement de la schizophrénie,
  • Diminuer les douleurs liées aux règles douloureuses…

Histoire du Shiatsu:

Au début du XXe siècle, le Japonais Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l’origine de la création du shiatsu moderne. Sa technique a commencé à prendre forme lorsqu’il n’avait que 7 ans et qu’il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Il a constaté qu’elle se sentait mieux lorsqu’il usait de pression avec ses pouces au lieu d’effleurement et de massage. Ses maux ont finalement disparu et elle a vécu en très bonne santé jusqu’à l’âge de 88 ans. Namikoshi a mis l’accent sur la physiologie et l’anatomie et a délaissé la fonction des méridiens, pour rendre le shiatsu plus accessible au mode de pensée occidental.

Quelques années plus tard, Shizuto Masunaga, réintroduisit les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (Cinq Éléments, Yin et Yang, méridiens, etc.). On retrouve donc aujourd’hui 2 écoles de pensée principales, le Shiatsu de Namikoshi Sensei où le praticien n’utilise incidemment que ses doigts et ses paumes, et le Zen-Shiatsu de Shizuto Masunaga Sensei, plus basé sur la médecine chinoise.

Le Shiatsu, une thérapie manuelle originaire du Japon

Pour un complément d’information vous pouvez également consulter cet article de wikipedia.

Shiatsu

 

En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière. En mai 1997, l’Union européenne le mentionnait comme l’une des 8 méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses 15 États membres.